Vous êtes ici : Accueil > Les A.E.S.H. > Des têtards observés au microscope
Publié : 28 juin

Des têtards observés au microscope

Au mois de mai, les élèves de CE2/CM1 de Danièle ont étudié le cycle de vie du têtard de crapaud ou de grenouille. Dans un aquarium, ils ont observé l’évolution de l’animal à l’aide d’un microscope numérique étanche connecté à l’ordinateur de la classe.
Voici les photos qu’ils ont pu prendre, grâce à un vrai travail d’équipe.

Le 14 mai

Nous les observons pour la 1ère fois au microscope.
Nos têtards ont environ 15 jours. Nous les nourrissons avec de la nourriture à poisson.
On aperçoit leurs yeux, de toutes petites pattes arrières qui commencent à pousser et une longue queue fine. Ils ont une grosse tête confondue avec leur abdomen.
Ils respirent grâce à des branchies.





Le 21 mai

Au fur et à mesure de leur développement, sous l’influence de diverses hormones, le têtard se métamorphose, avec l’apparition de membres et la résorption de sa queue.








Nous découvrons une petite larve de libellule dans notre aquarium.

Le 23 mai

Nos têtards se développent vite. On distingue bien leurs petites pattes qui leur permettent de se déplacer dans l’eau, la queue, elle, ayant diminué en taille.




Le 28 mai

Quand ils deviennent des amphibiens adultes, les têtards sont carnivores et souvent essentiellement insectivores. La nourriture à poisson que nous avons n’est plus adaptée. La maitresse les ramène alors dans leur milieu naturel sur les bords du lac pour leur permettre de poursuivre leur croissance.




Et après...

Tous les ans, durant les mois de février et mars, crapauds, grenouilles, tritons et salamandres quittent les forêts où ils ont passé l’hiver, à l’abri du froid terrés au fond d’un trou ou au fond d’une mare. Ce sont ainsi quelques millions d’amphibiens qui rejoignent à cette saison les zones humides qui les ont vu naître pour s’y reproduire à leur tour, c’est la période de la migration.